Rauba Capéu, vole chapeau !

« Rauba capéu » signifie, en nissart, la langue niçoise, « vole chapeau ».  Le lieu tire son nom de son exposition particulière aux vents marins dominants conjugués, d’Est et de Sud-Ouest. L’endroit est ainsi l’un des plus venteux de la ville. Sur des cartes postales anciennes, Rauba Capéu est dénommé « terrasse du Soleil ». D’ailleurs, un cadran solaire de près de douze mètres de diamètre est gravé sur le sol. Les promeneurs y jouent le rôle de gnomon.

A cet endroit, les plongeurs qui se jettent dans la mer depuis les rochers, face au Monument aux Morts peuvent apercevoir sous l’eau la fameuse Notre-Dame des Fonds marins, statue monumentale  sculptée par Alfred Gualtierotti et immergée là en 1968.

© Photo Gérard Perez

Partagez ceci avec vos amis
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Tumblr
Tumblr