Project Description

Pointus au Port de Nice

Bien que les Marseillais revendiquent sa création en 1880 par un charpentier venu d’Italie, on le retrouve depuis l’antiquité sur l’ensemble du pourtour méditerranéen, des côtes génoises, catalanes, ou encore napolitaines. Il se cache sous différents noms en fonction des régions : la bette de Martigues, la barquette à Marseille, la nacelle du Languedoc, ou encore le tarquier à Saint-Raphael. À Nice, les pêcheurs l’appel le pointu, petit nom donné au début du 19e siècle par des marins bretons amusés de voir des bateaux de 6 à 8 mètres avec une poupe aussi pointue que la proue.

Aujourd’hui, sur le port de Nice, 3 seulement sont encore en activité. Les 80 autres sont entretenus avec amour par des passionnés qui n’hésitent pas à y consacrer la quasi-totalité de leurs temps libres.